Dialoguer avec Dieu à propos des émotions – une application personnel

par | Août 15, 2017 | Développement personnel, Vie Chretienne

Comme nous l’avons vu dans le dernier article, les émotions ne sont pas mauvaises en soi. Notre réaction a ces émotions, ce que nous faisons avec eux, qui fait toute la différence.
Il est indispensable, que nous les reconnaissons et que nous sommes capables de les nommer de façon a que nous pouvons faire quelque chose avec ce qui se passe à l’intérieur de nous.
Dans cet article, j’ai une application personnel pour vous – un model de comment dialoguer avec Dieu à propos des émotions

Dieu

Je me souviens bien du printemps 1999, lorsque j’étais en Angleterre. J’étais sur mes genoux, déversant mon cœur devant Dieu. Il s’agissait d’une situation avec un gars. Je me sentais vraiment mal à ce sujet. Je ne pouvais pas dire ce que c’était, mais je savais  que je me n’arrivais pas à gérer la douleur que la situation me provoquait.
Etant devant Dieu, expriment mon coeur, en lui disant toute ma douleur, il m’a dit (non audible, mais d’une manière tout aussi réel) « La douleur que tu sens, s’appelle « rejet ».  Et il m’a montré deux situations différentes où j’ai senti de la même manière, sans ce gars étant impliqué.
C’était le premier pas dans ma compréhension que bien souvent, ce n’est pas la situation, ou la personne qui est la cause de ces émotions . Mais Qu’ils sont déjà en moi et que l’autre personne ou la situation fait que de relever ce qui est la réalité de mon âme. Donc dans cette situation, ce n’étais pas à cause de ce gars que j’éprouvais cette douleur. C’était le sentiment qui était déjà à l’intérieur de moi, se révélant fortement dans la situation.

Et j’ai appris que Dieu était vraiment le meilleur endroit, le plus fiable pour se tourner. Il me connaît, il vous connaît. Il s’en soucie. Et il connait notre réalité, ce qui se trouve à l’intérieur de nous.

Un model  de dialogue avec Dieu au sujet de nos émotions

 

1re pas : S’approcher de Dieu et le remercier pour ce qu’il est – dans la révélation que vous avez de ce qu’il est pour vous.  Le remercie de sa présence.

Exemple : « Jésus, je te remercie parce que tu es mort pour moi sur la croix et je peux venir librement dans ta présence.

2e pas : Reconnaître les émotions que vous éprouvez et décrire leur profondeur et leur effet dans votre vie. Voir Psaumes 55.1-8 pour voir comment David a déverser son coeur à Dieu.

Exemple : Je me sens triste (en colère, j’ai peur, j’ai honte). Je suis déchirée entre cette tristesse qui me fait pleurer et d’être tellement en colère. Je veux être seule, je ne supporte pas d’être avec d’autres… ».

3e pas : Répondez à la question « Pourquoi est-ce que tu es en colère (ou t’as peur, t’est tristesse ou t’as honte) ? » Quel est le message de ce sentiment ? Si vous ne savez pas, demandez au Seigneur :

Exemple : Seigneur, pourquoi j’ai si peur ? Quel est le danger que je perçois ?

Pausez à ce point et laisser le Seigneur vous parler.

4e pas  Demandez au Seigneur ce qu’il veut vous faire avec ces émotions, avec cette réalité qui est la vôtre. Cette partie du dialogue sera différent pour chacune  des émotions.

Exemple : (tristesse) Seigneur, je te remercie de me montrer ce que j’ai perdu. Aide-moi à savoir comment pleurer ma perte, comment faire le deuil. Aide-moi à te faire confiance pour transformer ma perte en bénédiction. Aide-moi à pardonner à ceux qui sont responsables de ma perte.

Exemple:  (la peur) Seigneur, merci de me montrer que j’avais peur de perdre cette amitié. Seigneur, j’anhèle que cette intimité avec toi soit la chose la plus importante dans ma vie. Aide-moi  à fuir vers toi  comme mon refuge et ma forteresse. Aide-moi à savoir que je suis en sécurité en toi et que tu es fidèles, peu importe ce que les gens peuvent me faire. Aide-moi à savoir que tu peux me donner de nouveaux amis. Laisser ma peur d’être une motivation à te  faire plus confiance.

5e pas. Vous pouvez clore avec un temps de remerciement  pour ce qu’il est. Cela ne fait rien si vous passez à la proclamation, de dire ce que vous savez qu’il est, sans encore l’avoir expérimente. Il reste le même, peu importe notre expérience. Demandez à Dieu de continuer à vous guider dans ces émotions. Demandez à l’Esprit Saint de l’aide pour utiliser ces émotions pour vous rapprocher à Dieu

Dieu

Il est important de se rappeler qu’il n’y a pas d’émotions que nous ne pouvons pas reconnaître devant Dieu. Nous pouvons être réel et vraies.
J’aime (et je suis j’ai défiée) par le verset qui se trouve dans Jean 4.24

 Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité.

Adorer en esprit et en vérité – nous allons faire l’expérience de sa présence, de son amour à un niveau beaucoup plus profond si nous osons de l’adorer étant ce que nous sommes vraiment. N’essayons pas d’être ce que nous pensons que nous devrions être. Il n’a pas peur de notre réalité. Il n’a pas peur de nos émotions. Lorsque nous nous présentons devant lui sans masque, étant  vrai et authentique devant lui, il est capable de venir et de changer cette réalité.

Rappelons-vous, vivre une vie victorieuse ne signifie pas, que nous ne devrions pas avoir d’émotions  – mais cela signifie que nous ne laissons pas ces émotions guider nos vies, mais nous les utilisons plutôt pour nous rapprocher de Dieu. Puis nous allons grandir dans le processus de devenir qui nous sommes vraiment destinés à être.

Pin It on Pinterest

Share This

Share this post with your friends!

%d blogueurs aiment cette page :