Des différentes formes – une vérité fondamentale, important pour chaque parent.

par | Août 28, 2017 | Développement personnel, Éducation

Si vous êtes comme moi, il y a très peu de domaines où vous pouvez simplement imiter vos parents de la façon dont ils vous ont élevé.  Cependant, dans cet article je veux parler de quelque chose qui a été une grande révélation pour moi, quelque chose que je suis encore à apprendre d’appliquer…. D’abord avec mon mari et mes enfants, mais c’est valable pour toutes les relations.

 

Parlons de formes.

Formes

En 2003 durant une de mes séances hebdomadaires avec ma superviseur, on a parlé des relations. Ou plutôt…elle m’a parlé et j’ai essayé de capter ce qu’elle disait. Mais même si c’était en français et je comprends assez bien le français, j’avais plutôt l’impression que c’étais du chinois (ou une autre langue que je ne comprends pas). J’ai bien compris les mots. Cependant, ces mots ne m’ont pas fait aucun sens.

Cela vous est il arrivé ?

C’est comme d’entendre des mots, comprendre les mots en soi, mais de ne pas avoir la capacité pour saisir le sens de ce qu’on entend.

Elle a ensuite pris une feuille de papier et a fait le dessin suivant :

Formes

Expliqant que, dans une vie « normale », chaque personne est une forme. Il y a des cercles, triangles, carrés, rectangles, etc. et ces Formes interagissent, mais elles restent les mêmes – et elles ne se couvrent pas complètement les uns les autres. Ils sont différents et uniques. Et c’est OK. C’est la personnalité individuelle de chaque personne. Cela peut être dans une famille, dans un travail, à l’école, avec des amis… C’est la façon de socialiser qui est sain et constructif.

  1. Puis cela m’a frappé ! Du coup je l’ai vu bien clairement :  Dans mon éducation, d’être différent n’étais pas permis. Mes parents se sentirent menacés par la différence. Je sentais que mon père était un cercle – et moi aussi, j’étais un un cercle. Mais il voulait que je reste à « intérieur » de lui. Que la partie qui dépassait son cercle a été « mauvais » ou « rebelle » et « impossible d’aimer ».

2. Quand je quittais ma famille a l’âge de 16 ans, j’ai aussi quittée le cercle de mon père … mais bien sûr limitée à la forme qu’il m’a permis de d’être. A partir de ce moment de ma vie, j’ai désespérément été à la recherche d’un homme où je pouvais de nouveaux cacher mon être si incomplet. Pour arriver à cela, j’acceptais de nombreux sacrifices, parce que je voulais seulement me sentir en sécurité , me pouvoir cacher,et être « aimé ».
Quand j’ai compris ce mécanisme, j’avais déjà 24 ans

Et pour être honnête, j’étais terriblement apeuré de découvrir l’autre partie de moi, celle intitulée par mes parents « mauvais » ou rebelle » ou « impossible d’aimer «

4. D’une part, je suis tellement reconnaissante.
J’ai parcouru un long chemin et je suis devenue un cercle entier. Les parties cachées ne sont plus cachées et j’aime beaucoup ce que j’ai découverte : Ce côté extraverti, aventureux, défiant les normes et en mesure de mettre mon monde intérieur en mots.

5. J’ai l’incroyable cadeau de ne pas être marié à un homme où je  peux pas cacher dedans, mais un homme qui m’encourage et qui m’aide découvrir qui je suis, aimant chaque partie de mon être.
Je suis tellement reconnaissante d’avoir une famille merveilleuse avec lui.

Formes
Formes
Formen
Formes

D’autre part, je me rends compte qu’il y a beaucoup de choses que j’ai raté et beaucoup de choses que j’ai perdu. Ne pas savoir ce que cette autre partie de moi était et en plus d’avoir peur de la découvrir, me voulant simplement cacher à l’intérieur de quelqu’un d’autre… J’ai certainement raté beaucoup d’aventures palpitantes, des expériences adaptées à ma personne,  j’ai perdu l’occasion de vivre mes années de jeunesse dans la liberté. J’ai perdu l’occasion d’embrasser ce qui a été là pour moi – Même ma relation avec Dieu était perturbé par ce désir aussi profonde de « simplement pouvoir me cacher en quelqu’un. 

En conséquence, aujourd’hui, ayant une famille, cela me tient beaucoup à cœur de découvrir la forme individuelle de chaque’un. De pouvoir les encourager à devenir ce qu’ils sont vraiment. Cela est vrai pour notre relation en tant que mari et femme – et pour nous en tant que parents envers nos enfants.

Nous voulons découvrir qui l’autre personne est destiné à être. Nous voulons leur donner la liberté d’exprimer ce qui est au plus profond d’eux-mêmes. L’espace d’exister et de communiquer ce qui compte vraiment pour eux. Avec cela, nous sommes au titre de cet article :

Des différentes formes – une vérité fondamental important pour chaque parent.

La semaine prochaine je vais écrire au sujet du comment nous appliquons cela dans notre famille. Mais cette semaine, voilà mon point : 

Quelle que soit votre culture, La façon dont vous avez décidé d’élever vos enfants. Dans quelle situation de vie que vous vous retrouvez dans ce moment. Cela s’applique à tout le monde :

Votre partenaire et votre enfant sont des personnalités individuelles. Ils sont faits de manière unique tout comme vous êtes unique.

Ce n’est pas à vous de les changer. Ils ne sont pas destinés à être une extension de qui vous êtes.

Tous les membres de votre famille sont censés d’être leur forme unique, leur personnalité individuelle et  personne ne devrait être à l’intérieur de l’autre. Même les petits bébés ont déjà leur personnalité.

Votre devoir consiste donc à découvrir ce qu’ils sont. Découvrir a ce qu’ils sont destinés à devenir. Découvrir ce qui leur permet de se sentir vivant. Et les aidé dans le processus.

C’est la chose la plus importante que vous pouvez faire pour votre enfant pour l’aider à réussir dans la vie, afin qu’ils puissent connaître la paix et la liberté dans leur âme dans leur monde intérieur, dans les relations avec le monde et avec Dieu.

Pin It on Pinterest

Share This

Share this post with your friends!