Est-ce que nous agissons en tant que gérant ou en tant qu’amortisseur pour nos enfants ?

par | Fév 15, 2018 | Éducation, Vie de famille

Être une famille implique que nous vivions dans une certaine société, une culture qui  a ses valeurs, ses normes et ses exigences : nous sommes souvent influencés en tant que parents par cette pression pour s’adapter, avoir des enfants adaptés, rapides et intelligents.

Plusieurs fois, la tentation pour nous, les parents, est d’agir en tant que gérant de la société pour nos enfants.

Cela signifie que nous, comme en tant que gérant d’un groupe de musique célèbre, nous organisons la vie de nos enfants, afin qu’ils puissent réussir dans la vie.

amortisseur

Nous  le faison de  façons différents .

Pour certains, cela signifie qu’ils vont permettre aux enfants d’avoir  leur propre télévision dans leur chambre, ils leur donneront très tôt un téléphone portable afin qu’ils puissent rester en contact avec leurs camarades de classe et leur fourniront des vêtements bien à la mode. Simplement parce qu’ils veulent que leurs enfants s’intègrent dans la société et soient acceptés par les autres.

Pour certains, cela signifie que leurs enfants se conforment à la société, en leur apprenant à obéir à toute autorité. Ce genre d’enseignement dit que la volonté d’un enfant doit être brisée pour être ce bon (et pieux) citoyen.

Pour certains, cela signifie faire pression sur les enfants pour qu’ils puissent aller à l’université et  « devenir quelqu’un ». 

Pour certains, cela signifie qu’ils remplissent l’horaire de leurs enfants avec des cours de sport, des cours de musique ou de danse, etc., parce qu’ils pensent que c’est ce qui leur permettra de réussir.

Pour certains, cela signifie qu’ils considèrent comme important d’envoyer leurs enfants dans des  garderies, des camps, des écoles du dimanche, des scouts ou des activités prévues pour les enfants dans un camping – et se sentent  libérés de leurs responsabilités de parents. Pour eux, leur autorité et devoir comme parent s’arrête le moment où quelqu’un dans un contexte officiel s’occupe de leurs enfants. Et c’est souvent ce que les personnes qui travaillent dans un contexte officiel nous font sentir  en tant que parents.  

C’est quelque chose de très différent quand nous, en tant que parents, nous assurons que pour nos enfants tout va bien dans ces endroits. Quand nous nous assurons que nous sommes d’accord avec les choses qui sont enseignées et faites là.

Par exemple, quand nos enfants vont jouer dans la maison d’autres enfants, je m’assure, en tant que mère, qu’ils ne regarderont pas la télévision pendant qu’ils sont en visite. En outre, je communique clairement que je ne veux pas qu’ils jouent à des jeux vidéo. En tant que famille, nous sommes très sélectifs à quels films / jeux nous exposons nos enfants. Ceci est également vrai quand ils sont en dehors de la maison.

Pour résumer, être gestionnaire de nos enfants signifie que nous essayons de faire en sorte que nos enfants se conforment aux normes, demandes et attentes de notre société et de notre culture. Comme dans ces exemples précédents, le cœur de ces parents est toujours de guider leurs enfants vers le succès. Mais cela fait une grande différence  de ce que nous définissons comme  « succès ».

Cette attitude de  « gérant» commence même dans de petites  situations et il y a aussi des moments où, à mon insu, j’agis comme ça.

La semaine dernière, nous avons passé quelques jours chez mes parents. Ils vivent près des montagnes et nous voulions que nos enfants apprennent à skier et à profiter des merveilles de l’hiver sans avoir à rouler en voiture quelques heures à chaque fois pour y arriver. Un soir nous sommes rentrés après une journée dans la neige. Nous avons passé une belle journée dans les montagnes.  Tous, sauf notre plus jeune enfant, nous avons été sur les skis. Maintenant, notre fils de quatre ans était fatigué et avait faim. Il ventait juste de  se réveiller  après avoir fait une petite sieste dans la voiture en  rentrant et pleurait. 

amortisseur

Maintenant, je sais que mon père aime avoir la tranquillité. Il se fatigue et s’irrité avec les enfants qui pleurent. J’aimais et comprenais mon petit  garçon et normalement je l’aurais simplement pris dans mes bras et  lui aurais montré ma  compréhension et mon attention. Cependant, parce que je sentais que mon père devenait impatient et irrité, je me suis retrouvée à essayer de calmer mon fils rapidement. Ce n’était pas une tâche facile et je suis devenue impatient avec lui.

Je me suis sentie poussé  par ce que je savais que mon père ressentait. Heureusement, j’étais consciente de la raison pour laquelle  je me sentais impatiente. Mais je pouvais rester calme et calmer mon fils en lui donnant une tasse de chocolat chaud et une couverture.

Selon mon observation, cette pression existe partout. Pression pour avoir des enfants qui se comportent. De la pression pour avoir des enfants qui correspondent à une norme.

Plusieurs fois, les exigences de la société, de la culture dans laquelle nous vivons, nous disent haut et fort ce que nous devrions faire en tant que « gérantes» de nos enfants.

Comment pouvons-nous vivre sous cette pression ? Comment pouvons-nous surmonter cette pression pour être un bon gérant de la société pour enfants ?

Jean Jacques Rousseau a dit que:

“l’une des responsabilités les plus importantes des parents est d’agir en tant qu’amortisseur entre l’enfant et la société”.

Cette phrase  m’a beaucoup aidé, pour comprendre comment ne me pas (ou moins) laisser prendre dans cette  pression d’être un bon gérant pour mes enfants. Cela m’a aide  de comprendre que je ne devais pas servir mes enfants sur un plateau d’argent, afin qu’ils puissent s’intégrer à toute philosophie ou norme culturelle considérée comme  « normale» à l’heure actuelle dans notre culture.

Ce n’est pas notre travail d’être le gérant … sinon l’ amortisseur.

L’unité d’amortissement dans une voiture, est utilisée comme protection contre les impacts et les collisions violentes de la route. Un trajet en voiture sur une route cahoteuse sans cet amortisseur sera un voyage très inconfortable et même douloureux.

Être le l’ amortisseur dans la vie de nos enfants signifie servir de protection, comme un frein aux choses que la société leur lancera.

Comme j’ai écrit dans cet article à propos de ma fille ayant son défi sur le chemin du retour de l’école. Quand une de ses prof a su ce que je faisais, elle m’a dit : votre fille doit apprendre à faire face à telles choses. Ma réponse était : Oui, elle doit l’apprendre. Mais en ce moment, je sais que sa façon de gérer cela est de se faire des amis avec cette fille qui est mesquine avec d’autres enfants. Cela me dit qu’elle n’est pas encore prête à faire face à cette situation. Un jour, elle le fera. Mais aujourd’hui, je vais l’accompagner tous les jours.

Nous sommes les parents. Nous connaissons nos enfants. Notre travail en tant que parents, n’est pas d’être leur gérant. Au contraire, nous devons trouver du temps pour eux dans notre société occupée et exigeante. Nous devons trouver des moments dans lesquels nous dédions toute notre attention, dans le seul but d’atteindre leur cœur et de leur montrer que nous les aimons sans condition.
Ils ont besoin de cette dose de connexion satisfaisante le matin avant d’aller à l’école. Ils en ont besoin après l’école, à la maison. Ils  en ont besoin durant les repas en famille et lors de moments spéciaux en famille. Ils ont besoin de ces moments avant d’aller au lit. 

amortisseur

Notre travail consiste à communiquer notre invitation à s’épanouir en notre présence.

Pin It on Pinterest

Share This

Share this post with your friends!

%d blogueurs aiment cette page :