Mon plan parfait pour le futur et le coeur de Dieu pour un petit enfant.

par | Juil 11, 2017 | Développement personnel, Vie de famille

Récemment, mon mari et moi avons décidé, de s’inscrire dans une école biblique pour les trois prochaines années. Ma belle-mère et ma soeur ont acceptées de s’occuper de nos quatre enfants en soirée et parfois au cours des journées où nous serions loin. On avait la paix et  c’était l’occasion parfaite.

parfaite

Après tout, si je m’occupe des affaires de Dieu et de son royaume, il s’occuperas pour mes enfants, non ?

J’étais prêt à organiser l’ensemble de notre vie de famille autour de cette école.Et j’ai été ravie avec l’idée qu’après sept ans d’être femme au foyer, d’être en mesure d’investir ma vie en quelque chose de si précieux que cette école biblique.

Ayant tous déjà organisé, ayant déjà été accepté dans l’école, il n’y avait rien qui puisse changer cela.

Mais alors, un vendredi soir, alors que mon mari travaillait tard et les enfants étaient déjà au lit, Dieu a commencé à me parler. Pas audible, mais d’une façon si convaincante, que l’ensemble du plan a été modifié.

Il m’a expliqué, que j’avais besoin de rester à la maison avec notre fils cadet. Qu’avec ses 17 mois et sa volonté très forte , aurait besoin de la connexion profonde que j’ai actuellement avec lui. Que de cette manière, il passeras l’étape des deux ans plus suavement et plus calme , avec moi à ses côtés. Il m’a dit qu’il n’est pas le temps de faire ce bond plus ample avec une absence de la maison bien plus fréquente. De faire cette école biblique un ou deux ans plus tard  fera une énorme différence dans sa vie… et très peu dans la mienne.
Et il m’a dit, que j’avais besoin d’apprendre à « être » avec mes enfants. Sans courir, avoir des projets, le nettoyage, la cuisine et de parler avec mes soeurs et amies au téléphone. Que j’avais besoin d’apprendre de m’asseoir avec eux. Raconter une histoire. Faire des câlins. Mettre de côté mon portable. Jouer avec eux. Simplement d’être.

parfait

Pour moi, cela faisait sens. J’ai alors expliqué à mon mari le changement de perspective – et nous avons reporté notre école biblique.

Honnêtement, j’ai été surpris de voir que Dieu se souciait tellement pour notre enfant, qu’il nous a convaincus de reporter un plan aussi « spirituel » comme une école biblique.
Ne devrait-il pas être simplement heureux de nous, que nous lui accordons tant d’importance, que nous sommes d’accord de sacrifier de l’argent, du temps et du confort pour s’enrôler dans une école biblique, malgré notre horaire complet et ayant quatre enfants ? Après tout, la Bible nous dit qu’il prendra soin de nos choses si on s’occupe des siennes ? !

L’impressionnante vérité sur Dieu la suivante : il a la vision bien plus large.
Dans ma vie, il ne s’agit pas simplement de ce que je peux réaliser pendant mon temps sur cette terre.
Il prend soin des générations futures. Il sait, que faisant cette école un ou deux ans plus tard  n’est rien, comparé à ce que je peux mettre implanter dans mon enfant, la façon dont je peux l’alimenter, la façon dont je peux prendre soin de lui.
Que ce que je peux apprendre cette école biblique est merveilleux et important… mais ce que je vais apprendre, si je relève vraiment ce défi pour m’investir dans mes enfants sans toujours être aussi actif – permettra d’enrichir ma vie – et leur vie.

 

parfaite

Et Dieu se soucie – même d’un petit enfant avec des crises de colère et une forte volonté. Il sait comment il les a faits, donc il sait aussi ce qu’ils ont besoin pour devenir des adultes matures et proches de leur coeur.
La grandeur de Dieu m’émerveille.  Sa sagesse et son amour, pour moi et même pour les plus petits. Il s’en occupe vraiment, il prend vraiment soin. Des petits enfants avec une forte volonté, de moi…. et de vous

 

Pin It on Pinterest

Share This

Share this post with your friends!