La grande différence entre la personnalité et le caractère et pourquoi l’excuse « Je suis comme ça » ne fonctionne souvent pas.

par | Mai 2, 2017 | Développement personnel

Ayant quatre enfants étant très différents les uns des autres me fais toujours penser combien on est tous faits avec des personnalités différentes.

Que  venant de la même famille, ayant les mêmes parents, même éducation et arrière-plan, frères et sœurs peuvent être si différents, percevoir les choses d’une manière différente.

charactère

Parfois, lorsqu’on parle entre frère et soeurs au sujet de notre enfance, on pourrait croire que nous n’avions pas eu les mêmes parents. Même si nous sommes d’accord pour différentes situations on se rappelle tous des détail differéntes et avec des émotions différentes pour la même situation.

charactère

Cette différence est une chose très belle, car elle montre comme nous avons été créés d’une manière unique. Il existe de nombreux tests de personnalité et je pense qu’ils peuvent être une chose intéressante à faire. Cependant… nous sommes bien plus uniques. Nous ne sommes pas la façon dont nous sommes, simplement parce que nous sommes ce type de personnalité. La combinaison de qui nous sommes vraiment, est beaucoup plus étonnant, unique, spécial et précieux pour ce monde.

Il m’a fallu de nombreuses années pour devenir ce que je suis vraiment. Je viens d’une famille où d’être extraverti n’est pas apprécié. C’étais considéré comme une menace pour leur autorité, ils pensaient que c’était trop fatiguant et que simplement, ça dérangeait. Alors, j’ai grandi en croyant que le fait d’être extraverti est mauvais et que je devais être « gentil, poli, calme et me diluer dans la foule »  pour être socialement acceptable. En même temps, j’étais mal à l’aise avec des personnes extravertie, ils me faisaient peur.

À travers du processus de guérison dans ma vie- et aussi beaucoup grâce à mon mari, qui aime le côté « extraverti, expressive et défiant »  » – je découvre à quel point je suis extraverti ! Dans un nouvel environnement, j’ai parfois du mal à être de cette façon, mais à chaque fois que je peux être « simplement moi »… Je me sens vivant, heureux et libre.

Par conséquent… les différentes personnalités sont magnifiques. J’aime et j’encourage l’unicité des personnes et j’aime voir comment mon mari, mes enfants et les gens que j’ai le privilège de parler dans leurs vies, fleurissent dans leur personnalité unique.

Cependant, voilà mon point. Quand les gens disent « Je suis comme ça »,la plus part du temps ils parlent du caractère , pas de la personnalité. Et le caractère peut détruire tout ce qui est étonnant et magnifique à propos de la personnalité.

Le caractère est comme la quille du navire.
Pour ceux qui savent quelque chose sur les navires, ils sont conscients que la quille est une des parties la plus importante d’un navire. Elle  peut également être appelé la colonne vertébrale du navire. Comme dans le cas d’un corps humain, la colonne vertébrale prend en charge l’ensemble de la structure.
C’est la même chose pour caractère. Dans chaque vie il y aura des « tempêtes ». Dans chaque vie il y aura des défis, des gens qui vous maltraitent et des situations injustes. La question est toujours : Qu’est-ce que vous faites avec ce qui vous est arrivée ?

charactère
charactère

Beaucoup d’adultes, vivant dans un pays libre ne savent pas qu’ils ne sont pas « victime » des circonstances.

Personnellement, je ne le savais pas non plus.
De l’apprendre, cela m’as apporté une grande liberté et en même temps une grande responsabilité. Parce que j’ai compris que je ne peux pas être victime et victorieux en même temps. Soit je comprends que mon caractère va grandement influencer l’issue de ma vie – ou je vais rester dans ma mentalité de victime, pensant que tout le monde est plus fort et plus capable, avec plus de succès que moi.

Que tous les défis de ma vie n’ont rien à voir avec ma personnalité, que Dieu n’a pas fait une grosse erreur en me créant Que je ne suis pas « trop difficile pour aimer » ou « jamais assez » avec qui je suis.

ça a  toujours à voir avec mon caractère et comment je réagis à ce qui m’arrive.

  • Quand i’ai compris cela, j’ai commencé lentement et avec le peu que j’avais, d’être reconnaissant pour ce que j’ai. Peu ou beaucoup de temps, d’argent, d’ amis, ou travail… . simplement être reconnaissants.
  • J’ai commencé à être fidèle dans la petite. Peu importe la situation dont je me trouvais (peu importe quelle position au travail, quelles responsabilités, même combien de force ou courage…) J’ai commencé à être fidèles dans ce que j’avais, en donnant de mon mieux de ce que je pouvais ce moment précis.
  • J’ai arrêté ma mentalité de victime. J’ai décidé de croire que tout le monde n’est pas plus important, plus étonnant, plus spécial ou unique. Qu’il y avait besoin de ce que je suis dans ce monde. Que ma vie, ce que je suis n’est pas un échec.
  • J’ai commencé à me poser la vraie question : Que vais-je faire avec ce qui m’arrive? Suis-Je reconnaissante au-delà des situations et des luttes ? Suis-je fidèle dans le peu, donnant de mon mieux avec ce que j’ai ?

    Être en mesure de répondre à ces questions avec un « oui » je savais que je suis sur le chemin sur lequel nous avons tous besoin d’être : dans la croissance de notre caractère. Laissez notre quille devenir fort et solide. Pour que, dans les périodes de tempêtes, nous pouvons naviguer hardiment à travers elle, au lieu de naufrager simplement à cause de notre quille qui n’étais pas dans un bon état.

Reposent – nous sur cette vérité que nous sommes tous  incroyables, magnifiques et merveilleusement fait. Cette compréhension nous rendra libres de croître en caractère et devenir le meilleur possible dans ce que nous étions créer. .

Pin It on Pinterest

Share This

Share this post with your friends!

%d blogueurs aiment cette page :