Quelques réflexions personnelles sur ma première année avec un site web

par | Mar 20, 2018 | Développement personnel

Il y a un an, lorsque j’ai commencé avec ce site, j’avais surtout une idée en tête : écrire tous les «  articles » que j’avais écrits dans ma tête pendant des années. Chaque fois que j’avais une nouvelle compréhension sur un sujet, chaque fois que Dieu me montrait quelque chose de nouveau, ou quand quelque chose devenait important pour moi, un article dans ma tête était automatiquement formulé.

site web

Même si j’ai partagé certaines de ces choses avec des gens de mon entourage, l’occasion de communiquer était limitée. Par conséquent, la plupart de ce processus de pensée a eu lieu seulement dans ma tête, et je désirais ardemment un moyen de partager les trésors qui s’étaient accumulés en moi.
J’ai aussi commencé ce site parce que je voulais créer une plate-forme à laquelle, dans l’avenir, je pourrais simplement diriger les gens quand je sentirais qu’ils avaient une question ou un problème pour lequel j’avais une réponse … Déjà écrite.
Mon but était aussi de créer un endroit, sur lequel je pourrais dire à mes amis internationaux d’y aller, parce que j’aurais traduit ces compréhensions, ces expériences importantes dans leur langue.

Jamais je n’aurais pensé que le nombre de visiteurs grandiraient de telle manière en seulement une année. Ce n’était même pas mon but.

Aujourd’hui, j’écris un article sur ce que j’ai appris au cours de cette année, en écrivant ces 54 articles – et en les traduisant dans trois langues chaque semaine.

  • J’ai appris que je dépendais énormément de ce que les gens  pensent.
    J’ai caché cette page à mes amis et à mes proches pendant la plus grande partie de l’année. Ceci, simplement parce que j’ai réalisé à quel point  ma capacité a écrire ces  articles était vulnérable. Un seul commentaire négatif, ou un regard décourageant … Et ma capacité pour exprimer mes pensées  était limitée.
    Il y a seulement quelques semaines, j’ai finalement été confronté à la réalité que tout le monde ne verra pas le but de ce site web, tout le monde ne me célébrera pas pour ça – et qu’il y a des gens qui pensent que je me prends pour quelqu’un de spécial. Qu’il vas avoir des gens qui vont me critiquer ou décourager.
    Entant confronté a cette réalité je n’avais aucune motivation pendant deux semaines, et ma joie de faire ce site avait disparu. Je voulais simplement arrêter, j‘avais le sentiment que je faisais quelque chose d’inutile, sans valeur, et que tout mon investissement n’était qu’une idée stupide de faire une différence.
    Cependant, à la fin de cette période défiante, j’en suis  sortie plus forte en me rappelant (et en ayant un marie qui me le rappelait) pourquoi j’avais commencé, quel était mon cœur derrière ce site Web, mes objectives et mes intentions. Que j’ai le don de mettre des processus internes en mots, et d’expliquer des choses que les autres ne peuvent pas expliquer. Pendant ce temps, j’ai eu les premiers retours sur comment ma page a aidé des gens d’une manière formidable, que ma façon d’écrire, d’exprimer et expliquer  les choses étaient une bénédiction incroyable pour eux.
    .
  • J’ai appris que j’avais peu de foi dans la valeur de mes idées et de mes pensées.
    J’ai dû faire face à des pensées telles que “qui est-ce que je pense que je suis pour faire un tel site Web” et “pourquoi devrait-on être intéressé  par ce que j’ai à dire”.
site web
  • Parce que j’ai promis a moi-même et mes lecteurs que j‘allais télécharger un article en français toutes les semaines, je voulais m’en tenir à cela. Ceci, à travers les saisons où nous étions très occupés autrement, les moments où la famille a été grippée, quand nous étions en vacances pour quelques semaines … Et même quand j’étais aux prises avec des défis personnels.
    Avoir continuellement  un nouveau article, traduit en français chaque semaine était parfois un défi auquel j’avais parfois du mal à répondre. Mais je l’ai fait. Faire cela m’a rendu plus fort, plus ferme et  ma fait  grandir comme personne.
    .
  • Quelque chose que j’aime vraiment, faisant ce cite, c’est l’utilisation continue de mes langues acquises. J’écris tous mes articles en anglais pour dimanche, je les  traduis en allemand pour lundi, puis en espagnol et en français. Je passe beaucoup de temps à travailler ces articles, à les traduire, à les réviser. Trouver les mots qui correspondent le mieux à ce que je veux dire est quelque chose que j’aime tout simplement. De plus, je ne vais pas perdre mon vocabulaire de langues étrangères, mais plutôt l’améliorer.
  • Il y a quelque chose de plus que j’ai développé en faisant ce site :
    Quand je parle à d’autres personnes de l’éducation des enfants et du développement personnelle, il y a beaucoup de sujets que je maitrise et que je peux en parler avec facilité. Simplement parce que j’ai étudié ces sujets, j’ai lu des livres, j’ai observée mes enfants, j’ai faite mes expériences – et j’ai mis sur papier beaucoup de ces thèmes. Écrire des pensées et les traduire en plusieurs  langues me donne définitivement de l’autorité et de la clarté pour parler de nombreux sujets.

Je suis très reconnaissant pour mon merveilleux mari qui a relu et corrigé mes articles anglais et allemands chaque semaine … Investissant son cœur et son temps dans ce site et dans ma vie.
Merci mes chers amis  Boliviens de  m’avoir aidée avec mon espagnol !
Ce fut un voyage merveilleux jusqu’à présent.
J’ai aimé prendre contact avec certains des auteurs que j’ai inclus dans ce blog.
J’ai aimé creuser dans des sujets afin de pouvoir écrire un article. J’ai appris et grandi beaucoup en faisant cela.
J’ai hâte d’une autre année avec ce site !
Il serait merveilleux de recevoir vos commentaires, suggestions ou vos histoires personnelles, que vous pouvez poster à la fin des articles ou à travers la section “contact”.
J’aimerais avoir de vos nouvelles !

Assurez-vous également de me suivre surFacebook ou Twitter , où je poste mes articles hebdomadaires – et parfois plus.
.

Merci d’avoir investi votre temps dans ce blog. C’est encourageant et beau pour moi de savoir que le chemin que j’ai pris dans ma vie peut servir d’autres personnes. Je continuerai à faire de mon mieux pour écrire et traduire les idées et les révélations en articles afin qu’ils puissent être une bénédictin pour vous.

Pin It on Pinterest

Share This

Share this post with your friends!

%d blogueurs aiment cette page :